Du fait du manque de disponibilité déclarée, le radis rond rouge ne sera plus classé “hors dérogation” et il sera possible d’utiliser des semences conventionnelles (non traitées après récolte). Cependant les producteurs devront utiliser progressivement des semences bio, sur le même modèle que la carotte (33 % première année – 66 % deuxième année – 100 % troisième année).