Les ministres des finances de l’UE se sont entendus jeudi 9 avril sur un plan de soutien aux entreprises de plus de 500 milliards d’euros pour faire face à la crise liée au Covid-19 (prêts, soutien au chômage partiel et sécurisation des marchés). Mais il n’est pas prévu, à ce jour, de mesures d’urgences agricoles au niveau européen.

Ce qui veut dire que si des mesures agricoles sont activées par la suite (soutien au marché ou aide au stockage pour la viande ou le lait par exemple), elles seront financés sur les lignes budgétaires agricoles existantes.

Un conseil des ministres de l’agriculture est prévu pour le 27 avril, à l’occasion duquel ils seront appelés à “préciser leurs demandes”.

A noter aussi que la crise actuelle semble faire réfléchir le Commissaire à l’agriculture sur “la dépendance de l’Union européenne à des matières premières importées ” et “donc la nécessité de travailler à davantage d’autonomie alimentaire pour le continent européen.”